Festival de l’obsolescence déprogrammée

Capture d’écran 2015-05-21 à 15.20.08

Le but ? Devinez… Lutter contre l’obsolescence programmée ! D’abord informer sur le sujet, car même si on en parle de plus en plus, ce concept n’est pas encore connu de tout le monde. Puis montrer qu’il ne s’agit pas d’une fatalité et que les citoyens peuvent contourner ce problème de diverses manières.

Les Amis de la Terre et l’ARC (Action et recherches culturelles) s’associent pour l’occasion.

PROGRAMME DE LA JOURNEE :

Toute la journée :

– Village citoyen – ARC, Amis de la Terre, Repair Together, CF2D (recyclage de matériel informatique), présentation d’un projet étudiant (IHECS)
– Fab Lab – ARC, imprimante 3D, Micro Factory
– Repair Café / Repair PC – ARC, Amis de la Terre, citoyens volontaires.

De 11h à 12h30 :

Projection – La tragédie électronique, de Cosima Dannoritzer : Pourquoi le Ghana est-il devenu la poubelle des pays développés ? Pour répondre à cette question, la réalisatrice va parcourir plusieurs pays en Europe, en Asie et aux États-unis, champion de la pollution électronique, et dévoiler une chaîne de responsabilités et de complicités complexes.

De 13h à 14h :

Débat – Sortir de l’obsolescence programmée sans sortir de notre modèle de croissance économique : est-ce possible ? Avec Ezio Gandin, président des Amis de la Terre.

De 14h15 à 14h45 :

Présentation – Site Web sur l’obsolescence. Questions-réponses avec les 3 étudiantes de l’IHECS à l’origine du projet.

De 15h à 16h :

Conférence – L’implication de l’Europe face à l’obsolescence et les enseignements de cette action en termes de communication et de lobbying, par Thierry Libaert, Conseiller au Comité Economique et Social Européen et auteur du 1er texte européen sur l’obsolescence programmée.

De 16h15 à 17h45 :

Projection – Film surprise

A 18h :

Concert – Max Vandervorst, Luthier sauvage et patamusicien

2ème Congrès Interdisciplinaire du Développement Durable

CIDD_bandeau_site_FR_1Le Congrès 2015 sera honoré de la présence de plusieurs orateurs d’envergure internationale, tels que Rob Hopkins (docteur en géographie, initiateur du Mouvement en Transition), Martin Khor (Directeur exécutif de South Center, organisation intergouvernementale de pays en développement), Gunter Pauli (industriel belge œuvrant pour des solutions industrielles zéro pollution, pionnier dans l’économie circulaire et à l’origine du concept de l’économie bleue), Rajagopal P. V. (militant gandhien et altermondialiste de l’Inde, fondateur et président de Ekta Parishad et vice-président de Gandhi Peace Foundation, New Delhi), Jeffrey Sachs (Professeur à Columbia University et consultant spécial du Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon) et Laurence Tubiana (Présidente de l’IDDRI, ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique et représentante spéciale pour la COP21).

Le sujet général du congrès porte sur l’articulation entre les concepts de transition et de développement durable et sur comment accélérer cette transition. Plus particulièrement, huit sous-thématiques sont proposées:

  1. Biens communs mondiaux;
  2. Alimentation, agriculture, élevage;
  3. Logement et aménagement du territoire;
  4. Economie sociale et transition vers le développement durable;
  5. Modèles de la transition;
  6. Le rôle des pouvoirs publics dans la transition;
  7. Les autres acteurs de la transition;
  8. Courant de recherche sur la recherche transdisciplinaire.

Le congrès aura lieu le 20 mai à Bruxelles (ULB) et les 21 et 22 mai à Louvain-la-Neuve (UCL).

Vous pouvez vous inscrire ici. Et consulter l’ensemble du programme sur le site internet consacré au Congrès : http://congrestransitiondurable.org/

Assises 2015 : coopérer dans un monde en mutation

evenementon791-2fbf9Le CNCD-11.11.11 organise tous les six ans des Assises de la coopération au développement non-gouvernementale, qui sont l’occasion pour les acteurs de la coopération non-gouvernementale de questionner leur vision et leurs pratiques au regard des principales évolutions du contexte belge et international.

Ces assises se tiendront sur deux jours :

  • une première journée de type académique, centrée sur l’analyse de l’évolution du contexte international et ses conséquences sur le monde du développement, en présence d’experts internationaux ;
  • une seconde journée de réflexion, incluant des ateliers participatifs sur les thématiques préparées en amont par les différents groupes de travail d’ONG et d’ACNG, visant à tirer les conclusions pratiques des analyses de la première journée en matière de coopération non-gouvernementale et à adopter la déclaration finale des Assises.

Les Assises sont ouvertes à tous les acteurs de la coopération non-gouvernementale et aux volontaires 11.11.11, ainsi qu’aux représentants des acteurs gouvernementaux et des bailleurs de fonds.

Rendez-vous les 29 et 30 mai prochains, de 9h à 17h à la Bibliothèque royale (Boulevard de l’Empereur 4, 1000 Bruxelles).

Programme et inscription : www.cncd.be/assises2015

Chaire Singleton 2015 : Radiographie du Néolibéralisme

Capture d’écran 2015-05-04 à 13.54.58Ces 6, 7 et 8 mai se tiendra à l’UCL le colloque intitulé “Radiographie du Néolibéralisme : Ethnographier les politiques sociales et de développement en contexte de marchandisation globale” organisé collectivement par le CNCD, le Laboratoire d’anthropologie prospective (LAAP), le Centre d’études du développement (DVLP) de l’UCL et le Laboratoire de recherche sur les dynamiques sociales et le développement local (LASDEL) de Niamey.

Les ségrégations sociales et la répartition inégale des richesses (cf. par exemple la croissance de l’indice de Gini) sont des caractéristiques fondamentales du modèle de développement actuel. Cependant, ces processus globaux s’enracinent diversement selon les lieux et les contextes en fonction notamment des relations des personnes et des sociétés avec ces phénomènes issus de la globalisation, considérablement renforcés par la crise économique mondiale en cours depuis 2008.
Ce colloque entend interroger ces phénomènes sur la base d’un ancrage résolument empirique. Il s’agira de privilégier le point de vue des acteurs, lequel pourra être étayé par des comparaisons ; ce point de vue sera nécessairement articulé aux influences externes qui l’affectent. Ce colloque est ainsi ouvert tant aux chercheurs en sciences sociales développant un travail ethnographique qu’aux acteurs de terrain et des mouvements sociaux, avec l’objectif de produire un espace commun d’analyse empirique précis de ces transformations, dans une perspective de socio-anthropologie publique.

Le COTA est heureux de vous inviter particulièrement le 7 mai à 16h lors du panel qu’il coordonne avec le Laboratoire d’anthropologie prospective (Laap, UCL) et qui sera consacré aux “Répressions en contexte néo-libéral : entre coercition et consentement“, en présence des intervenants :
Jacinthe MAZZOCCHETTI (Laap, UCL) : L’enfermement des jeunes des quartiers populaires et des migrants dits illégaux. Une griffe dans le vernis du néo-libéralisme ?
Marie DERIDDER (COTA et Laap, UCL) : Autour de … Criminalisation de la contestation sociale : quelles implications sur l’agir politique et la relation partenariale entre organisations de la société civile du « Nord » et du « Sud » ?
Julien MORICEAU (Coordinateur de recherche, Avocats Sans Frontières) : Quelle posture pour une organisation de la société civile en contexte « fragile » ? L’exemple d’Avocat Sans Frontière au Burundi.
Fanny THEUNISSEN (ULg) : Autour de… les Métallurgistes Wallonie Bruxelles de la Fédération Générale du Travail de Belgique ont été à l’origine d’une initiative, « Acteurs des temps présents »…
Discutant : Sébastien ANTOINE (Laap, UCL)
Président et animateur du panel : Mario BUCCI (COTA)

Vous pouvez consulter le programme complet ici (pdf) ou en ligne : www.uclouvain.be/505104.html

Forum européen des alternatives

resized-c1f2ec291fbb5dddc9ece4ca00378da4Toutes les forces anti-austérité d’Europe vous donnent rendez-vous pour le premier
Forum européen des alternatives (FEA) qui se tiendra à Paris, Place de la République, les 30 et 31 mai prochains.

Avec les politiques d’austérité, l’Europe libérale n’en finit plus de nier la démocratie, les besoins sociaux et le développement écologique, provoquant à juste titre un fort rejet populaire.

L’avenir de l’Europe dépend de notre capacité à ouvrir un espace de dialogue et de nous unir autour de solutions communes, c’est l’objet de ce forum initié par la gauche européenne qui souhaite par cet événement politique et populaire construire une alliance de toutes les forces – politiques, sociales, syndicales, intellectuelles – et tous les citoyens qui refusent l’austérité. L’objectif est à la fois de « faire bloc », résister, et passer à l’offensive sur les solutions à la crise, des solutions solidaires, européennes, de progrès social, écologique et démocratique.

Le forum c’est :

  • 3 grandes plénières
  • 30 ateliers dans divers lieux parisiens
  • un grand “Concert des peuples debout”, gratuit et en plein air le samedi soir

Le forum s’organisera autour de 6 blocs thématiques : Dire adieu à l’austérité pour des politiques solidaires en Europe, Reprendre le pouvoir sur l’argent, Quel modèle productif écologique et émancipateur ? Pour une démocratie réelle, pour une Europe des libertés, Une autre mondialisation, Faire gagner les peuples d’Europe : passer à l’offensive !

Présence de nombreuses personnalités pour débattre ensemble autour de ces thèmes : militants de la gauche européenne, écologistes, socialistes, ministres grecs et parlementaires de tous les pays, militants syndicaux, associatifs, des mouvement sociaux, intellectuels et chercheurs… et vous ?