« Le capitalisme est en crise ! Oui, mais quelle crise ? » Comprendre ses dynamiques, penser l’alternative

imagesEconosphères organise, en partenariat avec Attac2 et Politique, une soirée conférence-débat, ce 3 décembre 2014, sur le thème du capitalisme.

A propos de crise, on a l’embarras du choix : économique, sociale, financière, énergétique, démocratique, environnementale, … Chacune se dédoublant à son tour : climatique, alimentaire, de l’eau, des matières premières, de la biodiversité … Une chose est certaine : la crise est globale et elle s’est installée dans la durée.

Comment tout cela a-t-il commencé ? Pourquoi, au-delà des reprises passagères, aucune nouvelle donne ne se dessine-t-elle ? Ni le boom des technologies de l’information, ni l’hypertrophie financière, n’ont redonné tonus au système. Le passage au capitalisme de la Russie et de la Chine, l’arrivée des émergents remodèlent le système, engendrant de nouvelles lignes de fracture plutôt qu’une nouvelle dynamique d’ensemble. Le tournant néolibéral marque profondément les conditions sociales : baisse de la part des salaires, inégalités sociales, surendettement public et privé, privatisations des services publics, financiarisation des retraites et de la santé, … Toute perspective d’une nouvelle réglementation, d’un nouvel Etat social, est bouchée. La seule voie du capitalisme contemporain semble être une succession de thérapies de choc, une régression sociale sans fin, une explosion des inégalités et un cataclysme environnemental.

Au-delà des constats, comment analyser cette longue séquence récessive ? Quels sont les mécanismes à l’œuvre ? Sont-ils semblables à ceux des crises antérieures ? Sont-ils spécifiques au capitalisme actuel ? Existe-t-il des contre-tendances, des éléments indiquant la possibilité d’un nouvel ordre productif ? Quels enseignements en déduire pour agir en faveur d’une transformation sociale et écologique radicale ?

Pour en discuter le réseau éconosphères, en partenariat avec attac bruxelles2 et la revue Politique, a invité :

– Gabriel Maissin, économiste – démographe, membre de la rédaction de Politique
– Michel Husson, économiste, chercheur à l’IRES Paris. Auteur de Le capitalisme en dix leçons (2012), Un pur capitalisme (2008), …

Quand ? Le mercredi 3 décembre à 19h
Où ? Université populaire, rue de la Victoire, 26 à 1060 Bruxelles. (Métro Porte de Hal)
P.A.F. ? L’inscription est gratuite, mais souhaitée pour le 1 décembre 2014 à l’adresse
Informations complémentaires : Bruno Bauraind et Lise Blanmailland – Coordinateurs Econosphères

Programme et inscriptions sur le site d’Econosphère.

Une soirée autour du changement

creatifsopcut5Action associative, développement personnel, consommation bio, défense de l’environnement, bénévolat social, simplicité volontaire, méditation, manifestations… Bon nombre de citoyens posent certains de ces actes sans pour autant reconnaître ceux qui s’engagent dans d’autres actions que les leurs. Si, a priori, la méditation et l’action associative ne sont pas liées, il apparaît aujourd’hui que celles et ceux qui les pratiquent ont un point commun qu’ils gagneraient à reconnaître : Ils ne veulent plus d’une société individualiste, méprisant l’environnement, axée sur la productivité et la compétition. Apprendre à se reconnaître comme des acteurs de changement ayant les mêmes finalités, voilà un moyen de créer une réelle conscience collective capable de transformer le monde dans lequel nous vivons. Se changer soi ou vouloir changer le monde ? Deux volontés qui peuvent sembler antagonistes mais qui sont en réalité très complémentaires.

Créatifs Culturels en Belgique nous propose une soirée autour du changement qui se déroulera en 3 temps :
– Une pièce de théâtre : “Passerelles” par le Théâtre du Changement (Atelier-théâtre citoyen de l’ARC Bruxelles et mouvement Créatifs Culturels en Belgique)
– Un débat : « Qu’est-ce qu’un acteur de changement ? »
– De la convivialité : des passerelles dans nos assiettes

Cet événement aura lieu le vendredi 05/12/14 à 19h30 au Centre Culturel d’Auderghem (salle du Foyer)
PAF : 7 euros dégustation comprise (5 euros si le tarif plein pose problème)
Réservation (places limitées) :

Le programme de la soirée est disponible sur leur site : lien

L’accaparement des terres au Sénégal

jeudiscute_accaparement_interne

 

 

 

Ce jeudi 20 novembre, à 18h30, SOS Faim vous invite à un « jeudiscute » avec Thierno Cissé, un de leurs partenaires sénégalais. Au programme : présentation du cas de Senhuile-Sénéthanol qui projette de produire de la patate douce pour des agrocarburants sur 20.000 hectares de terres actuellement occupées par des paysans. Il nous éclairera aussi plus largement sur la situation et les enjeux de l’accès à la terre au Sénégal.

Inscription souhaitée avant le 18/11 auprès d’Annabel Maisin :
Adresse : Rue aux Laines, 4 – 1000 Bruxelles
Petite restauration offerte

Retrouvez les informations sur le site de SOS Faim.

Les Cafés du COTA

Prenez-part aux débats, pour la journée ou le temps d’un café …

invit3

Consultez le programme de la journée : Programme

Festival des libertés

10418478_845266568846932_767116436931390159_n

“Politique et artistique, festif et subversif”

Ce rendez-vous des défenseurs des droits humains, des agitateurs de réflexion, des amateurs de subversion, des brasseurs de diversité et des inventeurs de possibleS, le Festival des libertés propose à nouveau une foison de documentaires, de débats, de spectacles, d’expositions et de concerts; toutes formes d’expression en prise sur leur époque, engagées dans une démarche critique, inspirées par la promotion d’un monde plus juste et mélangées dans une ambiance conviviale et festive qui fait aussi la renommée du festival.

Cette année, le festival aura pour thème central “Obéir et désobéir“.

Une programmation aussi variée qu’alléchante : www.festivaldeslibertes.be