Présentation

Un bureau d’étude international associatif

Le COTA est d’abord une association sans but lucratif de droit belge, reconnue en tant qu’ONG par le ministère belge de la Coopération au développement.

Ayant acquis un statut de bureau d’étude international, le COTA réalise en moyenne une vingtaine de mission de consultance par an, en plus de ses activités en tant qu’ONG d’appui.  Les missions contribuent indirectement à l’enrichissement des études menées dans le cadre du Programme, et inversement.

Services fournis

Afin de répondre à des demandes de services correspondant aux compétences acquises en plus de 30 ans d’expérience en technologies et méthodologies du Développement, le COTA dispose d’une équipe d’experts internes et externes à qui il confie des études spécifiques en dehors des activités subventionnées par les bailleurs publics.

Ses services (obtenus en gré à gré ou suite à des appels sur des marchés publics) recouvrent:

  • l’Identification, le suivi et l’évaluation de projets et programmes de développement,
  • la réalisation d’études diverses en lien avec le développement et le renforcement de capacités,
  • diverses formes d’appui, de conseils techniques et méthodologiques,
  • des évaluations ou des appuis de type institutionnel,
  • la conception et la mise en oeuvre de formations,
  • l’élaboration d’outils
  • la conception, la facilitation et l’animation d’événements, de dispositifs ou de processus divers de réflexion et d’analyse collectifs.

Les services peuvent être fournis dans différentes langues : français, néerlandais, espagnol, anglais, portugais…

Le COTA est assujetti à la TVA belge.

Domaines de prédilection

Tributaire de la demande, le COTA sélectionne les interventions qu’il réalise en fonction de son objet social et de sujets qu’il estime pertinents pour promouvoir une vision porteuse du Développement. Une préférence est attribuée aux demandes provenant du secteur ONG (thématiques diverses) et aux demandes provenant de bailleurs touchant des thématiques proches des centres d’intérêt du COTA :

  • le développement rural : sécurité alimentaire, agriculture, systèmes de production, vulgarisation, appui aux petites entreprises et aux organisations paysannes, valorisation des filières, économie rurale, …
  • la gestion des ressources naturelles : conservation des eaux et des sols, forêts, écotourisme, …
  • les énergies renouvelables et la minimisation de l’impact environnemental des projets et stratégies de développement
  • la coopération décentralisée, le développement local en lien avec la décentralisation et la citoyenneté
  • les microréalisations
  • les systèmes de financement décentralisés
  • les stratégies et politiques sectorielles de développement : études sectorielles et transversales
  • le renforcement institutionnel des ONG et des organisations de base du Nord ou du Sud
  • le genre et les droits humains
  • la communication et la gestion concertée des projets, la communication pour le développement
  • les radios locales, communautaires et/ou rurales
  • les méthodologies liées au cycle du projet : identification, suivi, évaluation, et notamment les systèmes d’information et les méthodes et outils participatifs
  • l’appui conseil pour l’élaboration de sites Web et pour la mise en réseau informatique
  • la gestion administrative et financière d’associations et de projets
  • l’économie sociale
  • le renforcement des dynamiques collaboratives

Valeurs et approches du travail

Riche d’une expertise qui a évolué avec le temps et les différentes politiques de coopération au développement, le COTA a élaboré un mode d’intervention qui lui est propre.

Même si il s’agit d’études indépendantes, et pour des commanditaires variés, les consultances sont conçues comme des partenariats ponctuels visant le renforcement du projet/programme et de ses acteurs.

Les qualités analytiques et critiques qui sont les nôtres se veulent constructives autant qu’éducatives et reposent sur une dynamique hautement participative.

Nous respectons la liberté d’opinion de chacun, ce qui ne nous empêche pas d’encourager à dépasser ou modifier des visions, habitudes ou mécanismes qui nous apparaissent contreproductifs.

Nous cherchons à stimuler les démarches de réflexion et de perception alternative des enjeux.

Enfin, notre approche cherche à générer une capitalisation mutuelle des savoirs et d’en faire profiter non seulement nos partenaires mais l’ensemble du secteur, tout en respectant parfaitement le principe de confidentialité.

Commanditaires

ll s’agit généralement de services commandités par les organisations suivantes, principalement des ONG belges et européennes, ainsi que des bailleurs de fonds : institutions européennes et de coopération gouvernementale (DGD, MAE français, MAE luxembourgeois, UE, …), agences de coopération parastatales et organismes mixtes, (CTB (Coopération Technique Belge), AFD (Agence Française de Développement), Lux Development, F3E (Fonds pour la promotion des études préalables, études transversales, évaluations (F)…), institutions internationales (Agence Internationale de la Francophonie, Organisations des Nations Unies,…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>